Le coquelicot, une mauvaise herbe ? Really !

Nous sommes au mois de juin. Le soleil fait son apparition (enfin !). Avec lui, nos champs, nos jardin et même nos rues se retrouvent parsemés de magnifiques coquelicots, fleurs sauvages que l'on remarque de loin grâce à leur couleur rougeoyante.

Les enfants, attirés par cette fleur accessible et répandue, la cueillent et se rendent vite compte qu'elle se flétri rapidement. Au fur et à mesure de leur collecte, ils remarqueront les boutons, les pétales, les étamines et le pistil mais également la formation des capsules de coquelicots qui contiennent les graines.

En ouvrant délicatement un bourgeon, les enfants découvriront par eux-même le principe de la floraison. Mais aussi pourquoi certains pétales de coquelicots ont un aspect chiffonné. Pour le principe de la préfloraison, je vous conseille d'observer les magnolia.



Ils sentiront également les poils hérissés qui se tiennent le long de sa tige.

Enfin, ils prendront plaisir à repérer les "champs" de coquelicots. Pour les plus téméraires, ils lanceront sûrement le défi de les dénombrer.

Laisser les enfants faire leurs propres découvertes et n'intervenez qu'au moment opportun. Au moment où vous ne serez qu'un guide dans l'élaboration de leur raisonnement. C'est tout la difficulté et la mission d'un éducateur montessorien ou d'une éducatrice montessorienne.

Qui aurait pu croire que cette fleur qualifiée de mauvaise herbe par certains pouvait être le point de départ de tant d'apprentissage ? Qui aurait pu croire qu'un champs de coquelicot est en réalité un champs d'exploration scientifique ?


Pourtant, j'ai eu la remarque "Une fois cueillis , ils ne servent à rien !" Et bien non ! Loin de là, très loin de là. Ne laissez personne croire cela !


Dans la mythologie grecque, le coquelicot est le symbole de Morphée. Et ce n'est pas sans raison. En laissant sécher les pétales, vous pourrez faire des tisanes contre la toux, la bronchite mais également contre les insomnies et les troubles du sommeil en particulier chez les enfants.



Et ce n'est pas tout. Le coquelicot ne sert pas QU'à cela. Vous pourrez également élaborer facilement une magnifique peinture végétale rouge. Une agréable activité, aux allures des temps anciens, à faire ensemble. Une petite astuce, pour avoir du rouge pétant, ajouter un peu de vinaigre blanc à votre mixture.




Bref, encore une fois, la Nature, qui nous entoure, rengorge de trésors et de mystères. A nous de les découvrir ! et de les faire découvrir !




#landart #coquelicot #nature #saison #mystere #tisane #remedenaturel #ecoledehors #botanique #viesensorielle #viepratique #botanique #floraison #peinturevegetale #pedagogiealternative




Posts récents

Voir tout